Comme en prenant des photographies. La poésie contemporaine au-delà de l’ekphrasis moderne

  • Hans Kristian Rustad (U. Oslo, NO)

Résumé

Cet article s’interroge sur la relation entre la poésie et la photographie à travers le concept du «comme si». Il soutient que plutôt que de considérer ces deux formes d’art comme étant soit compétitives, soit mimétiques, nous trouvons dans les œuvres photographiques ekphrastiques contemporaines une tentative de dépasser cette pensée binaire. À travers la lecture de #1YearNoCam de David Jhave Johnston et de No film in the camera de Hanne Bramness, je maintiens que ces deux poètes n’ont pas l’intention de tenter de transformer leurs poèmes en photographies, d’imiter la photographie ou encore de la remplacer complètement. Ils écrivent «comme si». Ils essaient malgré tout.

Mots-clés: COMME SI. DAVID JHAVE JOHNSTON. EKPHRASIS. HANNE BRAMNESS. PHOTOGRAPHIE.

 
Publiée
2020-02-20
Numéro
Rubrique
Articles