Entre l'œil et l'oreille

  • Michel Murat (U. Paris-Sorbonne, FR)

Résumé

La poésie écrite s’adresse à l’œil et à l’oreille, et son analyse ne peut se limiter au rapport entre son et sens. L’article montre en quoi ces propriétés visuelles et sonores sont spécifiques et en quoi elles peuvent interférer, en prenant des exemples dans la mise en page (Reverdy), la rime (Baudelaire), la ponctuation (Rimbaud). Alors que les techniques d’enregistrement modifient les conditions d’archivage de la poésie contemporaine, il propose, en confrontant l’écoute et la lecture, des voies nouvelles d’investigation stylistique.

Mots-clés: ARCHIVES. ENREGISTREMENT. SONORE. STYLISTIQUE. VISUEL.

Publiée
2020-02-20
Numéro
Rubrique
Articles