L’Adresse lyrique

  • Jonathan Culler (U. Cornell, USA)

Résumé

La structure fondamentale de la poésie lyrique serait l’adresse triangulée (triangulated address): le lecteur donne voix à un discours qui s’adresse aux lecteurs par l’intermédiaire d’un tiers – quelqu’un ou quelque chose qui est adressé. La version la plus frappante de ce phénomène – figure qui résume tout ce qu’il y a de plus prétentieux et de mystificateur dans la poésie lyrique – serait la figure vatique de l’apostrophe: à savoir, l’interpellation d’un interlocuteur fictif (une urne, un oiseau, la Mort, la Beauté). L’adresse directe faite au lecteur est assez rare, et comporte souvent ce qu’on pourrait appeler un «vous flou» qui désigne le lecteur, ou tout le monde, ou encore le poète lui ou elle-même. C’est l’adresse lyrique qui fait du poème un événement.

Mots-clés: ADRESSE. APOSTROPHE. EXPRESSION. INVOCATION. TRIANGULATION.

Publiée
2020-02-20
Numéro
Rubrique
Articles