Locus solus ? Ou le méso-interactionnel en balance
PDF

Comment citer

Burger, M. (1). Locus solus ? Ou le méso-interactionnel en balance. Cahiers Du Centre De Linguistique Et Des Sciences Du Langage, (41), 237-252. Consulté à l’adresse https://edipub-unil.ch/index.php/clsl/article/view/659

Résumé

Pour discuter de la dimension méso-interactionnelle des discours dans les interactions, une série de questions a été évoquée dans le cadre de la journée d’étude sur laquelle cette brève contribution^revient. L’objectif ici est de préciser quelques caractéristiques du méso-interactionnel dans les positions épistémologiques qui accordent à cette dimension une attention théorique et méthodologique à un titre ou à un autre. Sur la base d’un questionnement général brièvement formulé (§1), nous nous demandons ce que représente la dimension méso-interactionnelle et ce que sa prise en compte implique pour l’analyse (§2. à §5.). On envisage alors l’horizon épistémologique du méso-interactionnel pour en considérer les contours qui marquent autant le potentiel heuristique que certaines limitations (§6). C’est sur cette vue plongeante et ses enjeux que nous concluons.

PDF
Creative Commons License

Ce travail est disponible sous la licence Creative Commons Attribution 4.0 International .