Annonces, transitions, projections et autres procédures : réflexion-bilan sur la construction “méso” de l'interaction
PDF

Comment citer

Traverso, V. (1). Annonces, transitions, projections et autres procédures : réflexion-bilan sur la construction “méso” de l’interaction. Cahiers Du Centre De Linguistique Et Des Sciences Du Langage, (41), 19-70. Consulté à l’adresse https://edipub-unil.ch/index.php/clsl/article/view/651

Résumé

Dans cette contribution, j'ai souhaité profiter de la thématique proposée comme d'une occasion pour faire un bilan assez général sur
les modes d'organisation et d'analyse des activités au niveau “méso” de l'interaction, à partir des recherches antérieures liées à cette
question (qui restent relativement peu nombreuses). J'ai ainsi suivi plus ou moins à la lettre les axes dégagés par les organisateurs en les reformulant dans mes propres termes. Pour faire écho à des éléments des discussions qui ont eu lieu pendant la journée d'étude, je dirai que je ne pense pas que les problèmes soulevés par la description d'un niveau méso-interactionnel soient résolus, d'autant plus que ce niveau est imbriqué de façon particulièrement complexe avec d'autres questions. On peut sans aucun doute éclairer cette thématique différemment, à partir d'autres questions, et en y ajoutant d'autres strates de complexité qui sont indubitablement toujours présentes dans les situations interactionnelles. Pourtant, faire un point sur ce qui est aujourd'hui méthodologiquement établi et “opérationnel” ou au contraire problématique et incertain dans la
façon d'aborder analytiquement ce niveau de l'interaction, chercher à en saisir la pertinence et l'organisation pour et par les participants dans une approche de type conversationnel me semble tout à fait utile et constitue à certains égards un défi assez stimulant. Pour cette raison, j'ai choisi des extraits “simples”, je n'ai pas choisi des cas d'interactions à distance, ou qui se déroulent sur un empan temporel étendu (plusieurs mois ou plusieurs années), ou encore qui engagent de très larges collectifs. J'ai choisi des extraits provenant d'interactions en face-à-face, qui se déroulent dans un seul site (une salle de réunion, une pièce dans une maison), et qui peuvent, de façon non artificielle, être considérées en elles-mêmes,
indépendamment de leurs rapports avec d'autres interactions qui les précèdent, leur sont parallèles ou les suivent.

PDF
Creative Commons License

Ce travail est disponible sous la licence Creative Commons Attribution 4.0 International .