V. Žirmunskij et la typologie des langues
PDF

Mots-clés

typologie des langues, classification des langues, linguistique comparée, linguistique soviétique, V. Žirmunskij, marrisme, marxisme, tradition philologique russe

Comment citer

Comtet, R. (1). V. Žirmunskij et la typologie des langues. Cahiers Du Centre De Linguistique Et Des Sciences Du Langage, (52), 89-97. Consulté à l’adresse https://edipub-unil.ch/index.php/clsl/article/view/331

Résumé

Au cours de sa longue carrière académique, le germaniste V. Žirmunskij s’est illustré aussi bien en histoire et théorie littéraire qu’en folkloristique et linguistique, même si ce dernier volet de son oeuvre est parfois occulté; son oeuvre en linguistique germanique et générale est pourtant considérable et elle est dominée par la problématique de la typologie des langues. Pour évaluer son apport en ce domaine, on procèdera tout d’abord à un bref historique de l’antagonisme entre classification et typologie des langues chez les linguistes du XIXème siècle avant de suivre les différentes étapes de sa réflexion en ce domaine; ses premières études dialectologiques sont conçues dans l’optique de la linguistique aréale, elles associent structuralisme, synchronie et géographie linguistique et lui ouvrent la voie d’une approche purement typologique. La seconde étape est marquée par son application à l’analyse comparée des langues des schémas de N. Marr et I. Meščaninov, synthèse de la typologie et de l’historisme; après avoir d’abord intégré une vision sociologique marxiste à ses recherches, il est amené à retrouver les mêmes schémas d’évolution dans des langues non apparentées ou même privées de tout contact, ce qu’il relie à des modèles universels d’évolution de la pensée humaine suivant une même séquence universelle des différents types de société. Suite à la discussion linguistique de 1950, Žirmunskij revient à la classification génétique traditionnelle en en faisant un préalable indispensable aux études typologiques qu’il va multiplier dans le contexte des années 1960 (la thématique des «universaux»). Cette évolution illustre l’étendue de l’encyclopédisme érudit de Žirmunskij ainsi que son don pour les vastes synthèses et une ouverture d’esprit qui en font un compagnon de route privilégié de la linguistique russe; il est par ailleurs remarquable que les mêmes étapes, la même pensée, se retrouvent dans les études de littérature et de folkloristique comparée qu’il a toujours menées en parallèle. Il est par là, comme tant d’autres illustres savants russes, un digne héritier de la tradition philologique universitaire russe prérévolutionnaire.

PDF
Creative Commons License

Ce travail est disponible sous la licence Creative Commons Attribution 4.0 International .